18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 16:00

Si l’aloe vera ne guérit pas du cancer, il joue un rôle important dans sa prévention et permet d’atténuer les effets des traitements. Son succès aux Etats-Unis a débuté avec le constat fait par les scientifiques que les survivants des attaques nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki avaient soigné leurs brûlures avec le gel d’aloe vera et en avaient bu, limitant ainsi les cancers de la peau liés à l’irradiation.

 

L’aloès, face au cancer, intervient de 3 façons différentes :

  • En tant que plante dépolluante dans la maison
  • Absorbé en usage interne
  • Appliqué sur la peau en usage externe

 aloe vera 3

 

 

L’aloe vera, plante dépolluante

 

Le formaldéhyde, plus connu sous le nom de formol quand il est dissout dans l’eau, est un composé organique très volatile, de la famille des aldéhydes. A température ambiante, il se transforme en gaz et on le retrouve fréquemment dans nos demeures. En France, 50 % des logements présentent des concentrations supérieures à 20 microgrammes / m3.

 

Ses sources sont nombreuses :

 

  • Les sources de combustion : fumée de tabac, bougies, bâtonnets d’encens, gazinières, cheminées à foyer ouvert, poêles à pétrole.
  • Les produits de construction et de décoration comportant des liants ou des colles urée-formol.
  • Les produits d’entretien : détergents pour la vaisselle, désinfectants, lingettes
  • Les produits de traitement : insecticides
  • Les produits d’hygiène corporelle et les cosmétiques : vernis et durcisseurs d’ongles…

 

 

Les conséquences des formaldéhydes sur notre santé ne sont pas négligeables : Irritants pour  les yeux, le nez, et la gorge,  ils provoquent des allergies et ils sont reconnus comme des cancérigènes certains pour le naso-pharynx (en arrière des fosses nasales) et les fosses nasales.

 

 

Or l’aloès a la propriété d’absorber les formaldéhydes.  Il pourra alors jouer un rôle préventif dans l’apparition de certains cancers des voies respiratoires.

 

Précisons qu’exploité en tant que plante dépolluante, l’aloès ne pourra pas être utilisé pour des soins en usage interne ou externe car ses feuilles auront absorbé les formaldéhydes toxiques.


aloe-vera-1.jpg

 

 

L’aloe vera en usage interne

 

En prévention du cancer

 

L’aloès est une plante de la famille des liliacées, tout comme l’ail, l’oignon, le poireau, etc…, toutes plantes dont les propriétés anti-cancérigènes sont reconnues. Riche de plus de 75 éléments nutritifs, 20 minéraux, 18 acides aminés, 12 vitamines, etc… le gel d’aloe vera est particulièrement bénéfique pour notre organisme.

 

En stimulant nos défenses immunitaires, le gel d’aloe vera –libéré de son aloïne- consommé régulièrement, va permettre à notre organisme de se défendre contre les substances néfastes. La plante aide le métabolisme à détruire et à éliminer les cellules cancéreuses.

 

  • L’aloemicine, constituant de l’aloès, semble posséder une action anti-tumorale efficace dans le traitement de certaines cellules cancéreuses.

 

  • Les vitamines C et E qu’il contient auront une action anti-oxydante et  immunostimulante dans le traitement préventif et le traitement auxiliaire du cancer.

 

  • Les substances végétales secondaires de l’aloe vera (SVS) s’opposent aux agents pathogènes, préviennent le cancer, agissent contre les radicaux libres et renforcent le système immunitaire. L’une d’elles, l’acide salycilique (composante active de l’aspirine) contribuera à prévenir le cancer en général, et le cancer colo-rectal en particulier.

 

 

Un auxiliaire au traitement du cancer

 

Associé à un traitement de chimiothérapie, l’aloe vera va en atténuer les effets secondaires et permettre une récupération plus rapide. Il aide le système immunitaire et les muqueuses à se régénérer.

 

Les gels d’aloe vera à boire

Dépourvus d’aloïne, avec 90 % de gel d'aloe vera

AloeVera-GelPeche

 

 

L’aloe vera en usage externe

 

En prévention : appliqué sur les brûlures causées par les coups de soleil, le gel d’aloe vera jouera un rôle préventif dans l’apparition des mélanomes.

 

En tant qu’auxiliaire d’un traitement anti-cancéreux : Appliqué sur les brûlures causées par la radiothérapie, le gel d’aloe vera va calmer la douleur et favoriser la cicatrisation.

 

Les gels d’aloe vera à usage externe

Concentre.jpg


 

 

Par ailleurs, des résultats encourageants ont été obtenus en traitant à l’aloe vera des animaux atteints de cancers. Il semblerait que la plante puisse jouer un rôle également dans le traitement des cancers chez les humains, mais il est encore trop tôt pour l’affirmer avec certitude. Les études sont en cours…


Partager cet article

Published by Gabrielle - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog