Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 06:34

 

L’apnée du sommeil est un bref arrêt respiratoire d’au moins 10 secondes survenant au moins 5 fois par heure. Il est suivi d’un ronflement survenant lors de la reprise de la respiration. C’est pourquoi on  confond souvent apnée du sommeil et ronflement.

 

L’apnée se distingue de l’hypopnée qui consiste en une occlusion incomplète du pharynx, alors que cette occlusion est complète lors de l’apnée. L’hypopnée réduit la ventilation d’au moins 50 %.

 

Apnee-sphere-ORL.gif

 

Ce syndrome touche 2,5 millions de Français, mais la plupart l’ignorent.

 

 

 

Causes et facteurs favorisants

 

1)      Causes


  • Causes obstructives, lorsqu’il y a obstruction des voies aériennes supérieures (nez, bouche, pharynx, larynx). La personne souffrant du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) subit un rétrécissement du pharynx causé par un relâchement musculaire, d’où une circulation de l’air plus difficile ou ponctuellement interrompue lors des apnées.

 

  • Causes neurologiques, lorsqu’il y  a anomalie du contrôle de la respiration. Il s’agit alors de Syndrome d’Apnées Centrales du Sommeil (SACS).

 

 

2)      Facteurs favorisants

 

  • L’obésité qui favorise l’obstruction des voies respiratoires..

 

  • L’âge et le sexe : Les hommes sont plus souvent touchés par le syndrome d’apnées du sommeil, mais les enfants et les femmes post-ménopausées peuvent également en être victimes. Les risques augmentent avec l’âge.

 

  • La consommation d’alcool et de médicaments (tranquillisants, hypnotiques) qui favorisent un relachement des muscles du pharynx.

 

  • Certaines maladies, sans doute à la fois facteurs favorisants et troubles favorisés par l’apnée du sommeil : le diabète, l’hypertension.

 

  • Une malformation impactant la respiration : le rétrognathisme (menton rentré en arrière).

 

 

 

Conséquences


 

1)      Conséquence directe : des troubles du sommeil

 

Les pauses respiratoires provoquent des réveils incessants, mais le dormeur n’en a pas forcément conscience. Le sommeil profond, sommeil récupérateur, est plus rarement atteint chez l’apnéique. De plus le sommeil paradoxal -donc les rêves- est moins fréquent. Les ronflements gênent l’entourage.

 

 

2)      Conséquences indirectes :

 

  • Fatigue, manque d’énergie dès le matin.

 

  • Troubles de la concentration et de la mémoire.

 

  • Altération de l’humeur, irritabilité et tendances dépressives.

 

  • Somnolence durant la journée, avec pour conséquence un risque plus élevé d’accident de la route.

 

Apnee-dormir-au-volant.jpg

 

  • Baisse de la libido.

 

  • Accroissement de l’obésité : le manque d’énergie dû aux apnées nocturnes conduit à avoir moins d’activité physique.

 

  • Accidents cardiovasculaires et cérébraux

L’apnée du sommeil multiplie par deux le risque d’accident vasculaire cérébral. Les apnées du sommeil non traitées fatiguent le cœur et l’hypertension y est souvent associée.

 

Coeur_maladies.jpg

 

 

 

Diagnostic

 

  • Le constat d’un nombre important d’épisodes de somnolence durant la journée est un signal d’alerte.

 

  • La polygraphie respiratoire ou polysomnographie consiste en un enregistrement des paramètres respiratoires, cardiaques et du taux d’oxygène dans le sang, sur toute la nuit. Elle peut être pratiquée dans un établissement hospitalier ou à domicile, et permettra de confirmer les apnées du sommeil.

 

HYPNOGRAMME.gif

 

 

 

Traitement des apnées du sommeil


 

1)      Traitement direct des apnées

 

  • Le traitement idéal consiste en une amélioration de la respiration, et en fournissant de l’oxygène à l’aide d’un masque de ventilation en Pression Positive Continue  (PPC). Ce traitement nécessite une adaptation du dormeur –et de son conjoint- qui peut être initialement gêné par le port et le bruit du masque.

 

Apnees---MasquePPC.jpg

 

  • Un appareil dentaire peut avoir un effet bénéfique dans le cas d’apnées modérées. L’orthèse d’avancée mandibulaire, placée dans la bouche, maintient la mâchoire inférieure en avant pendant le sommeil. Cela libère le passage de l’air au niveau du pharynx et diminue les apnées obstructives.

 

 

  • Un traitement chirurgical existe mais les taux de réussite sont variables et les complications habituellement liées à une anesthésie générale sont à prendre en considération.

 

  • La stimulation électrique du nerf hypoglosse qui fait avancer la langue, à l'aide d'un pacemaker : cette toute nouvelle thérapeutique est encore à l'essai, notamment au CHU de Bordeaux en liaison avec un laboratoire américain.

 

  • Traitements alternatifs :

                *  La musculation des muscles de l'espace laryngo-pharyngé par le chant, la pratique d'un instrument à vent.

                * Un exercice de Qi Gong : la respiration souffle du vent

 

La respiration taoïste "souffle du vent"

Le soir avant de dormir

S'asseoir au bord d'une chaise, ou les jambes croisées sur un coussin épais

Yeux fermés

Inspirer bouche fermée, la pointe de la langue touchant le palais

Les yeux fermés regardent 30° vers le haut

Expirer bouche bien ouverte, la pointe de la langue touchant le plancher de la bouche

Les yeux fermés regardent 30° vers le bas

Tout en expirant, émettre longuement  le son "HA"
Continuer ainsi en allongeant progressivement le souffle

Poursuivre durant au moins 10 minutes

en prolongeant le temps de l'expiration pour rééduquer le diaphragme à ne pas se bloquer en phase inspiratoire


 

2)      Traitement des facteurs favorisants : traitement du diabète, de l’obésité, de l’hypertension…

 

 

 

En raison de conséquences pouvant être graves pour la santé, il est important de ne pas négliger ces perturbations du sommeil et de consulter son médecin en cas de fatigue permanente, d’irritabilité, de problèmes de concentration et de mémoire, de ronflement, de somnolence diurne et d’hypertension.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Santé
commenter cet article

commentaires

depannage plombier paris 26/01/2015 20:13

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Camille 11/12/2014 16:48

Il est vrai que ce trouve veut etre dangereux ! des appareils dentaires sont disponibles pour lutter contre le ronflement et l'apnée du sommeil

Online Scams 11/12/2014 08:47

Sleep apnea is so different from snoring, even though both the disorders are related to breathing problems. Apnea can be fatal, if the pause of breathing is long. It is curable and if you have any doubts regarding you having the disease, it is best to diagnose at the soonest.

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens