Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:55

Ride_du_lion.jpg

Couramment employé par la chirurgie esthétique pour lutter contre les rides, le botox n’est cependant pas sans dangers.

 

Mieux vaut utiliser un produit plus « doux » à base d’acide hyaluronique, tel le Sérox présenté ci-après.

 

 

Les dangers du Botox


Au départ, la toxine botulique, produite par la bactérie clostridium botulinum, est un poison mortel, extrêmement plus dangereux que le cyanure. Cette toxine provoque le botulisme, maladie paralytique rare mais grave car mortelle.

 

Son utilité esthétique

 

Utilisé en chirurgie esthétique sur la partie supérieure du visage (rides du lion, du front et pattes d’oie), il bloque l’action du neuromédiateur responsable de la contraction des muscles, provoquant ainsi leur paralysie, ce qui a pour effet d’atténuer les rides.

L’intervention ne dure pas plus de 15 minutes et son effet persiste durant 3 à 6 mois.

L’effet obtenu n’est pas toujours apprécié (rigidité et manque d’expression du visage, yeux écarquillés).

 

Les contre-indications

 

Le botox est interdit aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes atteintes de maladies neurologiques (myasthénie) et à celles qui sont hypersensibles ou allergiques à certaines substances.

 

Les contraintes

 

Rides-injections.jpgUne semaine avant et après chaque séance, il ne faut pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoire, ni d’antibiotiques de la classe des aminosides.

Il faut éviter toute activité sportive, toute attitude penchée pendant les 4 premières heures suivant l’injection et ne pas masser ou appuyer sur la zone traitée durant 12 heures. L’injection, réalisée sans anesthésie, doit être faite par un médecin compétent, pas plus de 2 ou 3 fois par an.

Le coût du traitement –non remboursé par la Sécurité Sociale- est élevé : 300 à 600 € par séance.

 

Les complications

 

On observe un risque de dispersion de la toxine dans d’autres parties du corps et des effets secondaires négatifs à plus ou moins long terme :

 

  • A court terme : perte de sensation, maux de tête, hématomes, douleurs faciales, affaiblissement de la paupière, crises d’angoisse ; si le produit atteint le muscle releveur de la paupière, le patient se retrouvera avec une paupière supérieure tombante. Si les muscles des yeux sont touchés, il aura des troubles de la vue (strabisme, larmoiement ou sécheresse oculaire). Ces accidents sont réversibles en quelques semaines.

 

  • A plus long terme on a pu observer les complications suivantes :  grande fatigue, problèmes au niveau respiratoire et de la déglutition, purpura vasculaire mettant la vie en danger.

 


Autre option contre les rides : l’acide hyaluronique


L’acide hyaluronique (AH) est une substance présente de manière tout à fait naturelle dans notre organisme (tissus conjonctifs, épithéliaux et nerveux).


Acide-hyaluronique.jpg

Utilisé pour traiter l’arthrose du genou, il est désormais également prescrit en médecine esthétique comme produit de comblement des rides.  

 

Il peut se substituer au collagène car il réduit les risques d’allergie et son effet est plus durable. De plus, étant résorbable, il empêche tout accident définitif.


Il sert à maintenir l’hydratation de la peau et participe à sa tonicité. Il peut être injecté dans l'épaisseur de la peau ou appliqué à sa surface.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 22/05/2012 05:13

Article trés bien elaboré. Votre blog me servira de documentation pour la rédaction de mes prochains articles.

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens