Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 11:38

NEEM-fruits.jpg

 

 

Il existe dans le commerce nombre de produits très efficaces contre les puces et les tiques… aussi efficaces que toxiques pour nos animaux de compagnie !

 

Pourquoi ne pas s’orienter vers des produits naturels, comme l’arbre de Niem (ou Neem) utilisé en Asie, en Afrique et en Amérique latine ?

 

Ces produits sont utilisés à la fois sur le bétail et les villageois, pour repousser tiques, puces, moustiques et autres parasites.

 

 

 

 

 

 

Le Neem

 

Le Neem ou Margousier (Azadirachta indica) est originaire du sud de l’Himalaya. C’est un cousin de l’acajou, à feuillage persistant, de la famille des Méliacées. Adapté aux sols pauvres, aux températures élevées et aux faibles pluviométries, on le trouve essentiellement en Asie tropicale, en Afrique et en Australie. De nos jours, on le cultive de plus en plus en Amérique du sud et centrale (Mexique), aux Antilles, et même en France, sur la côte d’Azur.

 

Le Neem pousse rapidement et peut atteindre une hauteur de 20 mètres. Il peut vivre 200 ans.

 

Ses feuilles sont légèrement dentelées, son écorce est marron et crevassée verticalement.

 

Au mois de mai apparaissent  des fleurs violettes, odorantes, en forme d’étoiles, et disposées en grappes descendantes.

 

Ses petits fruits jaunes comestibles sont sèchés au soleil avant d’être broyés.

 

On extrait l'huile de Neem de l’amande des graines.

 

Les substances actives du neem

 

Les nombreuses propriétés de cet arbre, connues de façon empirique, ont été confirmées scientifiquement dès 1942 par le chimiste pakistanais Salimuzzaman Siddiqui (1897-1994) qui isola 3 composés amers dans l’huile extraite des graines.

 

Par la suite, plus d’une centaine de substances actives ont été extraites de différentes parties de cet arbre (écorce, bois, graines, feuilles).

 

3 éléments nous intéressent plus particulièrement :

 

-          L’azadirachtine interrompt la croissance des insectes en bloquant leur métamorphose

-          La nimbidine, la salannine, le meliantriol et l’azadirachtine bloquent l’alimentation des insectes en paralysant leur appareil piqueur-suceur et le mouvement de leur intestin

-          L’odeur soufrée des matières actives du neem est répulsive ; elle perturbe la ponte et le comportement sexuel des insectes adultes.

 

 

Les propriétés du neem

 

-          En agriculture : L’huile de neem est utilisée par les agriculteurs comme fertilisant, pesticide et insecticide.

-          Dans la médecine traditionnelle indienne, le Neem s’appelle « la pharmacie du village » et fait partie intégrante des ingrédients de la médecine ayurvédique. En sanskrit, le neem se nomme « nimba », ce qui signifie « qui donne la bonne santé ».

-          En usage vétérinaire, les extraits de neem s’avèrent particulièrement efficaces pour éloigner les puces, tiques et autres parasites.

 

 

Spray-Quick-Help-Aloes-vera.jpg

Des produits à l'aloe vera pour une brillance naturelle et une hydratation suffisante. Avec des extraits de neem pour protéger chiens, chats, et chevaux contre les insectes

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Animaux
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 12:43

 

Le colostrum est un liquide jaunâtre que les mammifères femelles produisent au cours des 24 h qui suivent la naissance de leurs petits. Plus riche que le lait, il transmet au nouveau-né les résistances immunologiques acquises par sa mère. C’est pourquoi l’allaitement maternel est particulièrement recommandé dès la naissance pour une meilleure immunité du nourrisson.

 

Le colostrum actuellement commercialisé provient de vaches laitières préalablement vaccinées contre certains agents pathogènes spécifiques à l’espèce humaine.

 

 


 

Composition du colostrum

 

 

Parmi ses protéines, les molécules bio-actives du colostrum peuvent être classées en 3 catégories en fonction de leur mode d’action :

 

-          Les promoteurs de croissance qui agissent principalement au niveau intestinal :

·         Les IGF-I  et II stimulent la croissance et la différenciation cellulaire et semblent également  jouer un rôle hormonal.

·         L’EGF joue un rôle dans la prévention de la translocation bactérienne et stimule la croissance des cellules intestinales

·         Le TGF-β agit comme inhibiteur de la croissance des cellules épithéliales.

-          Les facteurs antibactériens :

·         La lactoperoxidase est une enzyme naturelle qui catalyse l’oxydation des thiocyanates en présence de peroxyde d’hydrogène, induisant la production de composés actifs à large activité antibactérienne.

·         La lactoferrine, en captant le fer libre, exerce une action bactériostatique sur les bactéries dans l’intestin.

·         Le lysozyme est une enzyme ayant pour substrat la couche de peptidoglycanes de la paroi des cellules bactériennes entraînant la destruction de celles-ci.

-          Les facteurs immuno-modulateurs avec en majorité des immunoglobulines (anticorps) qui représentent 70 à 80 % des protéines du colostrum et présentent une ou plusieurs activités en plus de la fixation des antigènes. L’IgG (immunoglobuline G) et l’IgM, par exemple, accroissent la fixation et la phagocytose des bactéries par les globules blancs. Les IgA assurent une protection au niveau des muqueuses.

 

 

 Bienfaits du colostrum

 

 

A condition d’en consommer suffisamment et régulièrement, les bienfaits du colostrum sont rééls.

  •  Une protection contre les infections et une stimulation immunitaire : des études menées en Italie ont démontré que la prise de 900 mg de colostrum pendant 2 mois était plus efficace que la vaccination contre la grippe saisonnière et en réduisait les complications nécessitant une hospitalisation.
  • Une amélioration des performances physiques et de la musculation en consommant 10 à 60 g de colostrum par jour.
  • Un moyen de traiter le syndrome d’épuisement professionnel ou la fatigue chronique
  • Une action positive dans la lutte contre les allergies, l’asthme, les blessures et les maladies auto-immunes comme le rhumatisme, notamment la polyarthrite rhumatoïde, mais aussi la sclérose en plaques.
  •  Un moyen de perdre du poids grâce à sa teneur en facteurs de croissance qui stimule la dégradation de lipides.
  • Une amélioration de la glycémie, du taux de cholestérol, de triglycérides et de cétones, chez les personnes diabétiques, avec une prise de 10 g par jour.

        

 

Posologies conseillées

 

 

Il est conseillé d’avoir recours à un avis médical, surtout pour les femmes enceintes et allaitantes, et pour les personnes soumises à une thérapie médicale.

 

La dose recommandée est variable d’un individu à l’autre, et selon son état de santé ; chacun doit donc trouver le dosage qui lui convient, sachant que l’on peut augmenter les doses en cas d’arthrite, de fibromyalgie, mais aussi d’allergie (rhume des foins), de troubles menstruels, de fatigue chronique.

 

Colostrum.jpg

 

 

Les seuls produits au Colostrum sur le marché possédant le label de qualité de

l’institut SGS Fresenius

 

 

En moyenne, on conseille les doses suivantes :

-          Colostrum DIREKT, pur : 1 à 2 cuillères à soupe par jour.

-          Colostrum BASIS : 2 fois 1 capsule par jour.

 

 

 

Contre-indications et effets indésirables

 

  •  Des réactions allergiques chez les personnes intolérantes aux produits laitiers.
  •  De légers troubles gastro-intestinaux, signes d’un processus de désintoxication de l’organisme.

 

Même si en Europe de l’Est le colostrum a toujours été considéré comme un aliment bénéfique pour tous, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants, par principe de précaution.

 

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 12:55

Très prisé en Asie puis aux Etats-Unis, le « Fish Spa », soin écolo par excellence, fait son apparition en France.

 

Ce soin consiste à laisser tremper ses pieds, voire ses mains ou son corps entier, dans un bassin rempli de « Garra Rufa » (Cyprinion Macrostomus). Ces petits poissons omnivores, originaires de Turquie, se nourrissent de vos peaux mortes.  Sans dents, ils procèdent par micro-succions.

 

Pieds-FishPedicure.jpg

 

 

Les bienfaits du  fish spa

 

Une séance de 30 minutes vous apporte les bienfaits suivants :

  •  Un adoucissement de la peau
  •  Des vertus apaisantes sur l’eczéma et le psoriasis grâce à la secrétion d’une enzyme, le dithranol qui limite la propagation des symptômes des maladies de peau et stimule la production de cellules jeunes.
  •  Une stimulation des points d’acupuncture situés sous la plante des pieds
  •  Une activation de la circulation sanguine.

 

Les risques du fish spa

 

La transmission de mycoses : Des états américains ont interdit l’usage du fish spa en raison de ce risque. En France, le Ministère de la Santé en déconseille l’usage, sans l’interdire, mais il demande à ce que l’on utilise des bassins individuels et que l’on veille à changer l’eau entre chaque client. Mais il faudrait aussi stériliser les poissons ! Avec un tel niveau d’hygiène, on peut s’interroger sur la durée de l’espérance de vie des poissons…

 

Un risque écologique : Faute de Garra Fura, certains établissements utilisent des Chin Tilapias, aux propriétés exfoliantes similaires. Mais, ces poissons possèdent des dents… On ne peut donc les utiliser que lorsqu’ils sont petits, sinon, gare à vos orteils ! Comme ils grossissent très vite, ils sont rapidement rejetés dans la nature et présentent un danger pour les autres espèces.

 

 

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 13:57

Rasage-Homme3.jpg

 

Messieurs, voici quelques conseils

qui vous permettront d'affronter l'épreuve quotidienne du rasage

sans avoir la peau en feu !

 

 

 

 

Prévenir les maux occasionnés par le rasage

 

Choisissez le meilleur moment pour vous raser :

  • Rasez-vous après la douche : l'eau chaude permettra de ramollir les poils les plus coriaces ce qui facilitera la glisse de la lame de rasoir.
  • Rasez-vous avant le petit-déjeuner : la mastication augmente le flux sanguin dans la peau de la mâchoire ; de ce fait en cas de coupure, les saignements sont plus importants si vous vous rasez après avoir déjeuné.

 

Préparez votre peau à l'aide d'exfoliants, 1 à 2 fois par semaine : les gommages éliminent les cellules mortes et empêchent les poils de repousser sous la peau.

 

 

Soigner les irritations d'après-rasage

 

  • Appliquez un baume apaisant, hydratant, réparateur ou purifiant : il désinfectera votre peau et resserrera les pores. Si vous avez la peau grasse, utilisez une lotion. Si votre peau est sèche ou sensible, préférez un baume ou une émulsion avec peu ou pas d'alcool.

 

 

  • Protégez votre peau des UV et de la pollution urbaine.

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Hommes
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 13:26

Qu’est-ce que la vitamine B12 ?


Pour les "pros" précisons que la vitamine B12, ou cobalamine, de couleur rouge vif, est une macromolécule comportant un noyau corrine, formé de quatre molécules de pyrrole (composé azoté), au centre duquel se trouve un atome de cobalt, et d'une structure benzimidazole-ribose-acide phosphorique liée à ce noyau.

 

L'ion cobalt central peut fixer divers éléments :

  • le cyanure, qui donne la cyanocobalamine
  • le groupe hydroxyl, qui donne l'hydroxocobalamine
  • le groupe méthyl, qui donne la méthylcobalamine
  • le 5-déoxyadénosyl, qui donne l'adénosylcobalamine.

VitamineB12-cristallisee.jpg

Vitamine B12 vue au microscope et recoloriée sur ordinateur

 

Sous ses 2 premières formes, cyanocobalamine et hydroxocobalamine, la molécule de vitamine B12 est stable alors qu’elle l’est beaucoup moins, sous forme d'adénosyl et de méthylcobalamine.

 

 

Quelles sont les propriétés de la vitamine B12 ?

 

En association avec la vitamine B9 (acide folique), elle intervient :

-          dans la synthèse de l’ADN et des acides gras

-          dans la production d’énergie à l’intérieur des cellules

-          dans le fonctionnement du système nerveux

 

 

Quels sont nos besoins journaliers en vitamine B12 ?

 

Les apports conseillés sont de :

-          2,4 µg par jour chez les adultes

-          2,6 µg par jour chez les femmes enceintes

 

Dans nombre de compléments alimentaires du commerce, la dose moyenne est souvent plus élevée (12 µg par jour). Ceci ne présente guère d’intérêt car l’intestin ne peut guère absorber plus de 5 µg par prise.

 

 

Qui risque de souffrir de carences en vitamine B12 ?

 

On trouve des carences principalement dans les populations suivantes :

 

-          les végétariens et végétaliens, les personnes suivant un strict régime macrobiotique, excluant tous les aliments d’origine animale.

-          les personnes âgées : Elles consomment souvent moins de viande et de poisson, et absorbent moins bien la vitamine B12 des aliments en raison d’une diminution de l’acidité de l’estomac, liée à l’âge.

-          Les personnes souffrant de maladies entraînant des problèmes d’absorption intestinale de la vitamine B12 :

o   gastrite,

o   maladie coeliaque : maladie auto-immune caractérisée par une atteinte des villosités recouvrant l’intestin grêle, et due à une intolérance au gluten et aux protéines de certaines céréales.

o   maladie de Crohn : inflammation de l’intestin grêle,  

o   syndrome de l’anse borgne : multiplication exagérée des bactéries à l’intérieur de l’intestin grêle, entraînant une malabsorption,

o   maladie de Biermer : maladie auto-immune caractérisée par une malabsorption de vitamine B12 et plus fréquente chez les femmes de plus de 60 ans.

-          Les personnes atteintes d’anémie pernicieuse (maladie immunitaire)

-          Les personnes ayant subi une intervention chirurgicale destinée à lutter contre l’obésité.

 

 

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine B12 ?

 

Les symptômes de carence observés  sont les suivants :

 

-          Anémie à gros globules rouges

-          Fourmillements dans les extrémités (pieds et mains)

-          Constipation alternant avec des diarrhées

-          Perte de poids

-          Troubles de l’humeur

-          Troubles de la mémoire et du raisonnement, chez les personnes âgées

-          Retard de croissance et moteur, chez l’enfant.

 

 

Quelles sont les sources de vitamine B12 ?

 

-          L’alimentation d’origine animale :

§  viande, abats, volaille,

§  poissons, fruits de mer

§  produits laitiers

§  oeufs

-          Des injections intramusculaires de vitamine B12 peuvent être prescrites par le médecin ; elles provoquent parfois des réactions allergiques comme des rougeurs ou des démangeaisons.

-          La vitamine B12 est également disponible sous forme de compléments alimentaires  seule ou associée à d’autres vitamines.

 

 

Vita-Aktiv-Vitamines.gif

Avec VitaAKTIV vous bénéficiez d’un apport  journalier suffisant en vitamine B12, soit 2,5 µg, complété par un apport optimal de 9 autres vitamines indispensables à notre organisme. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens