Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 09:07

 

La mort subite du nourrisson (MSN ou « mort inattendue » du nourrisson) est le décès brutal et inexpliqué d’un bébé âgé d’un mois à un an, au cours de son sommeil.

 

Environ 400 décès sont recensés chaque année en France du fait de ce syndrome. C’est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an.

 

Bebe.jpg

 

Les causes et facteurs de risque

 

Les causes des décès inexpliqués de nourrissons au cours du sommeil sont encore inconnues. Toutefois, même si 25 % des décès restent inexpliqués, certains facteurs favorisants ont été identifiés et agissent souvent de concert lors d’un décès :

 

1)      Les facteurs individuels

 

  • L’âge : la tranche d’âge la plus touchée va de 1 à 4 mois
  •  Le sexe :  Les cas les plus fréquents se retrouvent chez le garçon entre 2 et 6 mois.
  •  La prématurité.
  •  Une maladie respiratoire, cardiaque ou neurologique non préalablement détectée.
  •  Le reflux gastro-oesophagien (régurgitation) mal toléré et provoquant une fausse route alimentaire asphyxiante.
  •  Une anomalie biochimique cérébrale : On a constaté la présence de taux anormaux d’acétylcholine, un neuromédiateur du système parasympathique, dans le cœur des bébés décédés. Ce serait la conséquence d’une activité anormale du nerf vague, nerf du système parasympathique qui, entre autres effets, ralentit le rythme cardiaque. Certains antécédents peuvent être retrouvés : convulsions, spasmes du sanglot…

 

 

2)      Des facteurs familiaux

 

  • Des facteurs génétiques sont suspectés, mais dans 90 % des cas, le risque d’une nouvelle « MSN » dans une même famille est égal à celui de la population générale.
  •  Un milieu social défavorisé.

 

 

 

3)      Des facteurs d’environnement

 

  • La saison hivernale prédispose aux infections (rhume, bronchiolite virale…) avec hyperthermie (fièvre), susceptibles de déclencher une MSN.

 

  • La présence de fumeurs dans l’entourage du nourrisson et le tabagisme de la maman durant la grossesse.

 

  • Les conditions de couchage :

 

-          Un chauffage excessif de la chambre où repose le bébé.

 

 

-          Le partage du lit avec une autre personne, un matelas trop mou et avec oreiller, susceptibles de favoriser un étouffement.

Bebe_dort-papa-maman.jpg

 

-          La position de couchage sur le ventre ou sur le côté : c'est un facteur majeur dans la survenance d'une MSN.

 

 

 

Les moyens de prévention

 

  • La reconnaissance d’éventuels signes prémonitoires : malaises, rejets alimentaires nombreux, troubles de la régulation thermique…

 

  • Une position de couchage sur le dos : on a constaté une diminution de 75 % du nombre de décès lorsque l’enfant dort sur le dos et non sur le ventre.  

 

  • La température de la chambre du bébé ne doit pas dépasser 20 ° C. De plus il ne faut pas trop le couvrir.

 

Thermometre2.jpg

 

  • Une literie adaptée : Le matelas doit être assez ferme et ne pas laisser d’espace avec les bords du lit. Il faut proscrire la couette et l’oreiller ; un vêtement de nuit adapté (gigoteuse, surpyjama) doit être mis au bébé.

 

Gigoteuse.jpg

 

  • Le bébé ne doit rien porter autour du cou (tétine, chaîne…). Il faut également bannir les « cale-bébé ».

 

  • Le tabagisme est à proscrire pendant et après la grossesse.

 

  • L’allaitement au sein serait un élément protecteur dans la MSN.

 

 

Grâce à ces mesures de prévention, et notamment à l’adoption du couchage sur le dos, le nombre de cas de MSN par an en France est passé de 1274 cas en 1980 à 349 en 2000 (source : Inserm)

 

Bebe_dort_sur_le_dos.jpg

Bébé doit dormir sur le dos

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Bébés
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens