Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 15:02

Cheveux2.jpg La pelliculose -à ne pas confondre avec la pediculose qui est une infestation par les poux-  est une dermatose (maladie de peau).

 

Elle se caractérise par une exagération d'un phénomène physiologique -donc  normal-  qui survient au niveau de la peau : la desquamation, c’est-à-dire la perte de minuscules lambeaux de peau sous la forme de petites pellicules, fines squames (ou lamelles) blanchâtres, se détachant de la peau.

 

  Normalement, chez les personnes sans pellicules, les cellules cutanées meurent et sont remplacées environ tous les mois. Chez les personnes avec des pellicules, cette fréquence passe à environ toutes les deux semaines. Les cellules cutanées mortes tombent alors en grosses grappes, qui prennent l'apparence de petites plaques blanches ou grisâtres.

 

 

Cette dermatose est tout à fait bénigne mais s’avère gênante en raison de son aspect inesthétique et des démangeaisons et plaques rougeâtres qui peuvent l’accompagner. En principe, elle n’est pas directement responsable d’une chute anormale ou prématurée de cheveux.

 

 

 

Les causes et facteurs favorisants de la pelliculose

 

  • Le principal responsable est une levure, du nom de pityriasis capitis (Malassezia) ; elle provoque souvent cette desquamation exagérée. Parfois un candida aura les mêmes conséquences.

 

 

  • Le psoriasis accentue la survenue de pelliculose ; de même la dermatite séborrhéique, qui provoque une inflammation et des desquamations sur les oreilles, le cuir chevelu, les sourcils et le long des ailes du nez. Les poux peuvent aussi être incriminés.

 

  • Des glandes sébacées hyperactives, de la séborrhée, ou un cuir chevelu sec.

 

  • Une alimentation carencée en certains éléments vitaux, ou trop riche en sucreries ou alcool, des allergies alimentaires, le tabagisme.

 

  • Des causes organiques : troubles digestifs (constipation, troubles hépato-biliaires, etc…), facteurs hormonaux (grossesse, hypercorticisme ou maladie de Cushing qui consiste en une hypersécrétion hormonale de la glande cortico-surrénale), diminution de l’immunité cellulaire (SIDA).

 

  • Des troubles émotionnels, le stress, sont également susceptibles d’entraîner une augmentation de la vitesse de renouvellement de l’épiderme.

 

  • Une hygiène inadaptée du cuir chevelu : Une eau trop calcaire, un shampoing trop détergent, un lavage des cheveux pas assez fréquent,  peuvent entraîner la multiplication exagérée de la levure en cause, c’est-à-dire le pityriasis capitis.

 

  • Le port de casque, casquette ou chapeau trop serré, favorise le développement de la levure.

 

  • Des facteurs climatiques, environnementaux : La pollution atmosphérique, la chaleur et l’humidité.

 

 

Le traitement de la pelliculose

 

1) Il consiste d’abord en un bannissement des produits  et conduites à risque tels que :

 

-          shampoings alcalins et détergents

-          lotions parfumées, gels et sprays alcoolisés, sources d’irritation pour le cuir chevelu

-          colorations, décolorations et permanentes

-          usage d’un séchoir très chaud

-          massage trop énergique du cuir chevelu

 

2) Un shampoing traitant, au pH acide, sans produit détergent sera à adopter : l'usage de shampoings à base d'acide aide à rétablir l'acidité du cuir chevelu, en dégradant les huiles et en empêchant les cellules cutanées mortes de s'accumuler en grappes visibles : en l’utilisant régulièrement, les pellicules disparaitront d’elles-mêmes.  Le fait de se laver les cheveux régulièrement permet d'éliminer la peau morte avant qu'elle ne s'accumule en desquamations plus grosses et perceptibles. Les causes de la pelliculose étant variables, il peut être bon d’essayer différents shampoings afin de trouver celui qui vous convient le mieux : shampoing contenant sulfure de sélénium, goudron, pyrithione de zinc, kétoconazole ou acide salicylique. Alterner différents traitements peut également s’avérer plus efficace.

 

Terminez le lavage par un rinçage à l’eau froide déminéralisée plutôt qu’avec l’eau du robinet chargée en chlore et calcaire.

 

3) Vous pouvez également lotionner  votre cuir chevelu –avec douceur !- tous les soirs, avec une décoction de romarin ou une infusion de tussilage, additionnées de vinaigre de cidre ou de jus de citron frais.

 

4) Les compléments alimentaires : faites des cures régulières, durant au moins 1 mois, en alternant chaque mois avec du  pollen de fleurs, des gélules d’ortie et de la levure de bière.

 

5) Les formes sévères de pelliculose, accompagnées de desquamations sur d’autres régions du corps, doivent être traitées par un médecin dermatologue. Il pourra prescrire une lotion d’imidazolés (famille chimique de médicaments regroupant antifongiques, antibiotiques et antiparasitaires)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Cheveux
commenter cet article

commentaires

Greffe de cheveux Istanbul 12/10/2017 14:59

Merci pour cet article sur la pelliculose... c'est très intéressant et il y a beaucoup d'informations... un article sur la perte de cheveux serait bien.

Présentation

  • : Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • Le blog de bio-bien-belle.over-blog.fr
  • : Présentation de fiches relatives à la santé, au bien-être et à la beauté.
  • Contact

Profil

  • Gabrielle
  • Ex enseignante, spécialisée en sciences médico-sociales.

Recherche

Archives

Pages

Liens